Nos 7 astuces pour aider les abeilles de votre quartier

Vous le savez : les abeilles sont nécessaires pour assurer la pollinisation de la grande majorité des végétaux, autant les comestibles que les plus ornementaux. Ainsi, ces petites butineuses sont indispensables à la pérennité de notre écosystème.

Voici un résumé des différentes actions qui peuvent être entreprises pour aider les abeilles. Ce sont pour la plupart de petits gestes simples à la portée de tous. Vous en dénicherez certainement un (ou plusieurs !) que vous pourrez mettre en pratique.

1. Créer un jardin mellifère pour aider les abeilles.

Les abeilles sont constamment à la recherche de pollen et de nectar pour accomplir leur mission de pollinisation et de production de miel. Elles en trouvent principalement dans les fleurs colorées, comestibles ou non, telles que la lavande, la camomille, l’agastache, le millepertuis, ou la bourrache. Les fines herbes, comme l’origan, la menthe, la mélisse et le thym, produisent aussi des fleurs qui sont très appréciées des abeilles.

L’idée de semer des fleurs amies des abeilles vous intéresse ? Sachez qu’il y a des options qui conviennent à tous les types d’aménagement : en pots, en jardinière ou directement en terre. On vous explique dans cet article comment faire votre propre jardin https://agriculture.gouv.fr/decouvrez-la-liste-des-plantes-attractives-pour-les-abeillesmellifère.

2. Prévoir une source d’eau pour hydrater les abeilles.  

Que vous ayez ou non un jardin mellifère, pensez à installer une petite source d’eau dans votre aménagement paysager. Les abeilles pourront s’y arrêter pour se reposer et s’hydrater. Il peut s’agir d’un bain d’oiseau ou d’une petite soucoupe avec des galets. Veillez aussi à changer l’eau à l’occasion pour la garder fraîche, surtout durant les grandes chaleurs de juillet.

Voici un abreuvoir que nous installons près des ruches pour aider les abeilles lorsque les sources d’eau sont trop loin. Nous nous sommes inspirés des recherches menées.

3. Éviter les produits toxiques qui peuvent tuer les abeilles.

Pour ne pas nuire aux abeilles, utilisez le plus possible des engrais naturels et des méthodes de biocontrôle pour l’entretien de votre aménagement paysager et de vos jardins. Les produits d’origine chimique, que ce soit les engrais, les pesticides et les herbicides peuvent avoir des effets très néfastes sur les populations d’abeilles.

4. Conserver les pissenlits sur votre terrain.

Pendant longtemps, la présence des pissenlits sur le gazon n’était pas du tout appréciée. Mais voilà que la tendance tend à se renverser, au plus grand bonheur des abeilles ! En effet, ces magnifiques fleurs jaunes représentent pour elles une source de pollen et de nectar important dès l’arrivée du printemps.

5. Protéger les essaims et les nids d’abeilles

Vous avez remarqué la présence d’une grande population d’insectes piqueurs sur votre terrain ? Il pourrait s’agir d’une ruche ou d’un essaim d’abeilles, même si la plupart du temps, il s’agit en fait d’un nid de guêpes. Lisez cet article pour savoir comment différencier les abeilles et les guêpes. On vous explique aussi quoi faire après les avoir bien identifiées.

6. Installer des ruches, mais sous certaines conditions

Depuis plusieurs années, la popularité de l’apiculture urbaine ne cesse d’augmenter. De plus en plus de personnes ont installé des ruches sur leur terrain dans l’espoir, bien sûr, de récolter du miel, mais aussi de contribuer au maintien des populations d’abeilles.

Par contre, nous vous recommandons fortement de suivre une formation au préalable. Car, malgré vos bonnes intentions, vous pourriez causer davantage de torts que de bien aux abeilles si vous ne vous y prenez pas de la bonne façon.

Si vous demeurez en campagne et que vous possédez un champ cultivé, sachez que vous pourriez accueillir les ruches d’apiculteurs de votre secteur. En plus de contribuer au développement et à la pollinisation de vos propres cultures, votre lopin de terre pourrait aussi servir à la production de miel.

7. Consommez du miel de source locale.

Les apiculteurs de l’ADDAV veillent aux bons soins de leurs abeilles afin qu’elles produisent un miel de grande qualité. En installant des ruches en milieu urbain, ils contribuent activement à la pollinisation des cultures, une étape essentielle dans la production de vos potagers.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :